EVENEMENT

Colloque en ligne

Le colloque Archives Congo, sur le thème « sauvegarde des archives du Bassin du Congo et mémoire partagée », prévu de longue date, s’est tenu exclusivement en ligne les 14 et 15 mai derniers, en raison du contexte sanitaire.

Organisé avec le soutien de l’ambassade de France à Brazzaville (Congo), de l’Institut français du Congo, du ministère de la Culture et des Arts du Congo et de la Maison Archives Congo, présidée par Hassim Tall Boukambou, ce colloque en ligne a présenté un riche programme d’interventions :

  • de spécialistes :
    • de l’histoire de l’Afrique (Jean-Pierre Bat, CAPS, ministère des affaires étrangères) ;
    • du Panafricanisme (Amzat Boukari-Yabara, docteur en histoire, EHESS),
    • des archives audiovisuelles (Tall Boukambou, président de Maison Archives Congo, et Aaron Lufimpu) ;
    • du bâti en Afrique (Bernard Toulier, conservateur général honoraire du patrimoine) ;
    • de l’Unesco (Adama Aly Pam, directeur de la bibliothèque et des archives de l’Unesco) ;
    • des archives en Afrique ( Albert Mban, consultant en archives et gestion documentaire).
  • d’historiens et d’enseignants :
    • de l’Université Marien Ngouabi (Joseph Zidi et Antomella Atipo, docteurs en histoire, Jean-Félix Makosso, enseignant en sciences de l’information et de la communication) ;
    • de l’Institut des Mondes Africains (Héloïse Kiriakou, docteure en histoire, chercheur associé à l’IMAF).
  • du service interministériel des archives de France (Odile Welfelé, chargée de la coopération archivistique internationale, qui n’a pas manqué de parler, en images, des missions de Vincent Boully et Marie Triot pour Archivistes Sans Frontières, ni du rôle du PIAF [1] et de l’ICA [2]).

Le colloque était introduit par des messages du ministre de la culture et des arts, M. Dieudonné Moyongo, et de l’ambassadeur de France, M. François Barateau, et modéré par Marie Veillon, attachée de coopération et d’action culturelle.

Les intervenants

vidéos et programme sur le site https://www.archivescongo.com/

Discours d’ouverture
Michel Pré, conseiller de coopération et d’action culturelle à l’ambassade de France et directeur de l’Institut français au Congo
crédit photo/ ADIAC

article autour de l’événement combiné à une exposition sur le site https://www.adiac-congo.com/content/archives-nationales-du-congo-les-congolais-sapproprient-les-pans-de-leur-histoire-centenaire

[1Portail International d’archivistique francophone

[2Conseil international des archives



 

ASF-France ?
 

La section française d’Archivistes sans frontières (ASF-France) est membre d’ASF-International, créé en 1998 par des collègues catalans et qui dispose aujourd’hui de statuts internationaux.
En savoir plus

Adhérer / Participer
 

ASF-France est une association sans but lucratif dont le fonctionnement et les activités dépendent de l’investissement personnel des membres, du soutien financier de partenaires et de subventions institutionnelles.
En savoir plus

Faire appel à ASF ?
 

La section française d’Archivistes sans frontières (ASF-France) intervient pour mener à bien des opérations ou activités qui répondent aux principes et valeurs énoncés dans ses statuts. Ses membres interviennent de manière bénévole.
En savoir plus

 

Archivistes sans frontières | ASF-France