Les vendredis du PIAF

Pour faire suite à la semaine internationale des archives francophones (SIAF) en décembre 2013, les Archives nationales haïtiennes ont mis en place les « vendredis du PIAF...

Pour faire suite à la semaine internationale des archives francophones (SIAF) en décembre 2013, les Archives nationales haïtiennes ont mis en place les « vendredis du PIAF (Portail International d’archivistique francophone) ». Une problématique majeure en Haïti est en effet la formation des personnels d’archives. Il n’existe pas de filière ni de statut pour les archivistes, pas plus que de cycle de formation fiable.

Les correspondants archives dans les ministères sont donc invités à se rencontrer une fois par mois aux Archives nationales pour échanger sur leurs pratiques autour des cycles de formation offerts par le site du piaf (portail international des archives francophones). Pour la première séance le vendredi 31 janvier 2014, Jean-Wilfried Bertrand a posé un discours de présentation et de motivation sur l’intérêt de ces formations à distance. Jean-Kern Bélizaire, directeur technique des archives nationales a ensuite présenté le site et son utilisation aux 35 personnes présentes. ASF a pu être présenté aux participants grâce à des photos et des vidéos prises sur le site du ministère de l’agriculture les jours précédents, et grâce à une courte présentation de la mission par les deux missionnaires.

Ces rencontres et le recrutement de ces correspondants archives ont été rendus possible grâce à un partenariat étroit avec l’OMRH (Office de Management et de Ressources Humaines), structure étatique chapeautant l’ensemble des ministères pour la gestion RH, notamment en dégageant officiellement du temps pour ces formations.
Ces correspondants travaillent en ministère dans des Unités de Gestion des Documents (UGED), qui forment donc un réseau avec les Archives nationales. C’est avec cette nouvelle dynamique que Jean-Wilfried Bertrand espère redonner du souffle au programme global de gestion des documents administratifs (PGDA) qui existe difficilement depuis 1998.

Pour parachever ce projet ambitieux l’idée est de faire circuler l’information au travers des correspondants en faisant revivre l’association des archivistes haïtiens (AAH), fondée par Jean Kern Bélizaire et M. Delcombe (archiviste à la banque BRH) il y a plusieurs années mais qui n’a pas de vie réelle pour l’instant.



 

ASF-France ?
 

La section française d’Archivistes sans frontières (ASF-France) est membre d’ASF-International, créé en 1998 par des collègues catalans et qui dispose aujourd’hui de statuts internationaux.
En savoir plus

Adhérer / Participer
 

ASF-France est une association sans but lucratif dont le fonctionnement et les activités dépendent de l’investissement personnel des membres, du soutien financier de partenaires et de subventions institutionnelles.
En savoir plus

Faire appel à ASF ?
 

La section française d’Archivistes sans frontières (ASF-France) intervient pour mener à bien des opérations ou activités qui répondent aux principes et valeurs énoncés dans ses statuts. Ses membres interviennent de manière bénévole.
En savoir plus

 

Archivistes sans frontières | ASF-France