L’aventure continue… Et les découvertes aussi.

Jour 2 : ASF passe à l’action

Aujourd’hui, nous sommes entrées dans le vif du sujet et nous nous sommes répartis différents travaux.

D’une part, nous avons fini le contrôle du document descriptif des 250 premières boîtes. L’après midi, nous nous sommes consacrées au tri et au récolement d’un fond égaré à l’étage. Après quelques minutes d’inquiétude, c’est finalement au contact des documents que nous sommes parvenues à trouver la logique du fond et à le décrire. La journée a été dédiée à des fonds plus contemporains qu’hier, principalement produits des années 1950 à 1990 et constitués - trop - souvent de documents financiers. Pendant ce temps, M. Vasseur avec professionnalisme et efficacité a listé les deux tiers, si ce n’est les trois quarts, des documents découverts au secrétariat… environs 250 boites ?

Les fonds de l’association sont quasiment exhaustifs, il semble que rien n’a jamais été jeté. On retrouve des brouillons, des classeurs intacts, des boites désignées comme « archives » qui comportent des copies en 10 exemplaires d’un même document et même une note « A classer ? A jeter ? » de 1983 : visiblement, on tranchera en 2020.

Quizz de l’archiviste !
à éliminer ou à conserver ?

En parallèle, nous avons lancé un « chantier revues » pour lequel nous pouvons compter sur l’aide appliquée d’Elisabeth Mutschler. Depuis sa création, l’association publie la revue Le Levant qui est envoyée aux abonnés. Le problème est le stock hallucinant - plus de 200 exemplaires de mêmes numéros - éparpillé dans chacune des pièces de la maison, et cela depuis les premiers numéros. Nous espérons en rassembler une collection entière. Ce chantier a permis de libérer déjà deux placards, qui pourront être consacrés aux archives.

10 ans de la revue « Le Levant »

Des découvertes de plus en plus atypiques

Chaque jour vient avec son lot de découvertes, et aujourd’hui encore nous n’avons pas été déçues.

D’abord, nous continuons à trouver, au détour des pièces et des placards des boîtes, qui font partie des archives de l’association.

Des archives dans tous les placards

Les agendas du fondateur P. Berron étaient dans la fameuse commode du garage, on y trouve notamment des notes sur des psaumes et sur des conférences. Une belle surprise a été de retrouver le registre des clichés sur cuivre, avec des légendes, des impressions et des numéros renvoyant à la matrice.

Le registre des clichés

Mais parfois, les situations sont plus originales. Dans le dernier placard, sur la dernière tablette, ce qui semblait en apparence une valise, s’est révélé être une machine d’abord mystérieuse, permettant en réalité de lire des films.

Visionneuse table de montage 8 mm MURAY

Les PV des assemblées générales de 1923 aux années 1930, sur lesquels nous ne parvenions pas à mettre la main, étaient simplement au dessus d’un placard… où ils n’avaient absolument rien à faire.

Edouard n’a pas le vertige

Enfin, Edouard Vasseur après une lecture en diagonale d’une feuille entreposée dans un tiroir s’aperçoit qu’il y a un coffre fort avec les vital records de l’association (dont titre de propriété de la maison, les statuts originaux avec signature des personnes présentes le jour de la création) et dont personne ne nous avait jamais parlé jusque là.

Le coffre-fort

Le travail effectué aujourd’hui nous a permis de nous rendre compte que « les archives, c’est du temps », que cela demande de la patience et de la réflexion. A l’issue de la journée, nos sentiments sont partagés. D’une part, nous nous sentons submergées par la quantité de documents ; et en même temps, nous avons l’impression d’avancer et c’est très satisfaisant.



 

ASF-France ?
 

La section française d’Archivistes sans frontières (ASF-France) est membre d’ASF-International, créé en 1998 par des collègues catalans et qui dispose aujourd’hui de statuts internationaux.
En savoir plus

Adhérer / Participer
 

ASF-France est une association sans but lucratif dont le fonctionnement et les activités dépendent de l’investissement personnel des membres, du soutien financier de partenaires et de subventions institutionnelles.
En savoir plus

Faire appel à ASF ?
 

La section française d’Archivistes sans frontières (ASF-France) intervient pour mener à bien des opérations ou activités qui répondent aux principes et valeurs énoncés dans ses statuts. Ses membres interviennent de manière bénévole.
En savoir plus

 

Archivistes sans frontières | ASF-France