Premières impressions...

Jour 1 : Dimanche 24 avril 2022

Arrivées à Addis-Abeba tôt le matin par vol de nuit, nous gagnons notre hôtel pour nous reposer un peu avant de prendre contact avec la ville en ce dimanche de Pâques orthodoxe.
Addis-Ababa, « la nouvelle fleur »
symbolisée par la fleur jaune ou « fleur de Mesqel »

Premières impressions : une ville très étendue et vallonnée, très verte (Addis-Abeba ou « la nouvelle fleur », la bien nommée), avec un trafic limité en ce jour férié. On y croise des gens en habits de fête, souvent aux couleurs nationales.

Fête de Pâques oblige...
... nous sommes allées admirer l’ancienne église de la Sainte-Trinité.

Au musée national d’Éthiopie, nous allons saluer le squelette de Lucy, avant de regagner l’hôtel pour une séance de travail préparatoire aux réunions et visites prévues les jours suivants.

Le squelette de Lucy au musée national d’Ethiopie
découverte le 24 novembre 1974 à Hadar, sur les bords de la rivière Awash.
Ce n’est qu’une copie mais nous nous sommes assuré que l’original est bien conservé au musée.


 

ASF-France ?
 

La section française d’Archivistes sans frontières (ASF-France) est membre d’ASF-International, créé en 1998 par des collègues catalans et qui dispose aujourd’hui de statuts internationaux.
En savoir plus

Adhérer / Participer
 

ASF-France est une association sans but lucratif dont le fonctionnement et les activités dépendent de l’investissement personnel des membres, du soutien financier de partenaires et de subventions institutionnelles.
En savoir plus

Faire appel à ASF ?
 

La section française d’Archivistes sans frontières (ASF-France) intervient pour mener à bien des opérations ou activités qui répondent aux principes et valeurs énoncés dans ses statuts. Ses membres interviennent de manière bénévole.
En savoir plus

 

Archivistes sans frontières | ASF-France