Carnet de mission : Projet Haïti, Mission 2011

Sauvetage des archives des ministères haïtiens par Archivistes sans frontières

 
 
 
 

Histoire-géo

 
 

Haïti, en forme longue la République d’Haïti, en créole haïtien Ayiti et Repiblik Ayiti, est un pays des Grandes Antilles occupant le tiers occidental de l’île d’Hispaniola (soit 28 000 km2 environ). Sa capitale est Port-au-Prince.

La révolte des esclaves de Saint-Domingue est à l’origine de la création de la République d’Haïti qui devient en 1804 la première république indépendante de population majoritairement noire après l’abandon de l’île par l’armée de Napoléon Bonaparte. Haïti est aussi le seul pays francophone indépendant des Caraïbes. C’est aussi le premier pays noir a prendre son indépendance seul. De plus Haïti a aidé son voisin la République Dominicaine a prendre son indépendance.
Le territoire d’Haïti est principalement constitué par la partie occidentale de l’île d’Hispaniola que l’on nomme également « Terre haute ou montagneuse », à laquelle vient s’ajouter un certain nombre d’autres îles et archipels[4] tels que :

- La Gonâve ;
- l’île de la Tortue ;
- Les Cayemites ;
- l’Île-à-Vache.

Le relief de la « Terre montagneuse » est généralement constitué de montagnes escarpées avec de petites plaines côtières et des vallées. Comme pour l’île entière, celui de la République d’Haïti est formé de deux bandes montagneuses principales séparée par la Plaine du Cul-de-Sac : l’une au Nord, où s’élèvent la chaîne du Haut-Piton, le massif des Montagnes Noires et la chaîne des Matheux ; l’autre au Sud, constituée le massif du pic la Selle et le massif de la Hotte.

Malgré la déforestation à grande échelle sur l’ensemble du territoire national, Haïti possède encore des zones boisées qui s’étendent sur le pays voisin qu’est la République dominicaine. Ainsi ces deux États partagent la forêt de pins de l’île d’Hispaniola qui couvre encore une partie du massif du Pic la Selle et du massif de la Hotte.

La partie centrale et l’Est forment un grand plateau d’altitude. Le principal fleuve haïtien est l’Artibonite.

Haïti (comme le reste de l’île d’Hispaniola) se trouve dans une zone sismiquement active, entre deux plaques tectoniques : la plaque nord-américaine au nord et la plaque caraïbe au sud, rendent le pays particulièrement vulnérable aux tremblements de terre. Celui du 12 janvier 2010, se révéla être le plus grand séisme jamais enregistré dans ce pays, dévastant notamment la région de la capitale Port-au-Prince, faisant plus de 200 000 morts, et des millions de sans abris.

Source et présentation complète : article « Haïti » sur wikipedia

Poster un message

0 | 10
 

ASF-France ?
 

La section française d’Archivistes sans frontières (ASF-France) est membre d’Archivistes sans frontières - International (ASF-International), créé en 1998 par des collègues catalans et qui dispose aujourd’hui de statuts internationaux.

Adhérer / Participer
 

ASF-France est une association sans but lucratif dont le fonctionnement et les activités dépendent de l’investissement personnel des membres, du soutien financier de partenaires et de subventions institutionnelles.

Faire appel à ASF ?
 

L’association Archivistes sans frontières-section France (ASF-France) intervient pour mener à bien des opérations ou activités qui répondent aux principes et valeurs énoncés dans ses statuts.

 

Archivistes sans frontières | ASF-France