Deux archivistes à Paris

 
 

Ce dimanche 23 juin, Paris a été la ville des retrouvailles pour Véronique Parmentier et Love-Mary Coqmar.

Love-Mary et Véronique devant le Sacré-Coeur

La chaleur (presque haïtienne) était au rendez-vous ; Le bonheur de se revoir également.

Que de chemin parcouru depuis le premier état des lieux des archives du Centre d’Art en 2014.
Trois années se sont écoulées depuis le retour de Véronique et la main passée à Love-Mary sur la gestion des archives et de la bibliothèque du Centre d’Art. Le lien ne s’est pas rompu pour autant et le travail s’est poursuivi avec toute l’équipe jusqu’à cette reconnaissance de l’UNESCO.

Le mur (sans frontières) des « Mwen Renmen’ou »

Love-Mary profite d’un stage d’un mois en France pour consolider ses connaissances et découvrir d’autres pratiques archivistique et documentaire. L’occasion était donnée pour se retrouver. Tout en flanant dans les rues de la capitale, les deux archivistes ont échangé sur la richesse de cette expérience internationale mais également sur Haïti, le Centre d’Art, l’équipe, les amis... et les archives !

 

ASF-France ?
 

La section française d’Archivistes sans frontières (ASF-France) est membre d’Archivistes sans frontières - International (ASF-International), créé en 1998 par des collègues catalans et qui dispose aujourd’hui de statuts internationaux.

Adhérer / Participer
 

ASF-France est une association sans but lucratif dont le fonctionnement et les activités dépendent de l’investissement personnel des membres, du soutien financier de partenaires et de subventions institutionnelles.

Faire appel à ASF ?
 

L’association Archivistes sans frontières-section France (ASF-France) intervient pour mener à bien des opérations ou activités qui répondent aux principes et valeurs énoncés dans ses statuts.

 

Archivistes sans frontières | ASF-France