Carnet de mission : Projet Burkina Faso, Mission 2018

Cette mission doit servir de test pour la création de chantiers-écoles dans le cadre d’un
projet de coopération décentralisée. Des élèves de la filière archives de l’Ecole Nationale
d’Administration et de la Magistrature (ENAM) du Burkina Faso et des élèves du master gestion de l’archivage de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines participent à cette aventure.

 
 
 
 

Dans l’action dès le 1e jour

 
 

Le grand jour est arrivé... la mission démarre officiellement. Ainsi, nous entamons la matinée en faisant tout d’abord connaissance avec les 14 personnes avec qui nous allons travailler ainsi qu’avec le magasinier et le chauffeur qui viendront ponctuellement nous aider .

Lundi 10 septembre

Après les présentations de rigueur, les tâches sont réparties entre les trois archivistes du gouvernorat, les deux étudiants de l’Ecole Nationale de Magistrature, les trois étudiants de Licence 2 de l’Université de Koudougou, un archiviste et une secrétaire de direction du Conseil Régional.

Pensant assister à une formation thérioque, ils vont pourtant très rapidement découvrir que le meilleur apprentissage se fait dans l’action. Nous allons donc classer !

Le local qui conserve les documents du Gouvernorat des Haut-Bassins, région sud-ouest du Burkina, est sombre et très poussiéreux mais dispose désormais d’une climatisation et de fenêtres depuis la dernière visite d’ASF-France.

Le première objectif est posé ! Il faut transférer les documents dans la salle du Conseil, transformée pour l’occasion en la salle de travail pour les deux semaines à venir.

L’équipe fait une première constatation : le volume des journaux est plus important que celui estimé. Une élimination n’est pas envisageable (sauf les doublons). En effet, que ce soit Le journal de Bobo ou La voix du parlement, nous ne connaissons pas les conditions de conservation dans les autres institutions. Ainsi par exemple, les riches archives et la documentation du Parlement Burkinabé ont brûlées lors de la révolte populaire de 2014. Il vaut donc mieux conserver tous les documents que nous allons trouver sur cette institution, même son magazine.

Nous constituons deux équipes : 6 personnes s’attaquent aux archives, 8 autres aux journaux pour régler la question au plus vite. Le transfert s’accompagne d’un dépoussiérage sommaire. L’opération assez pénible mais nécessaire.

La pause matinale (à 10h, après avoir commencé à 8h) et le repas de 12h30 sont pris en charge par le gouvernorat. Cette longue journée s’achève à 16h. L’équipe est épuisée mais satisfaite du travail accompli.

Poster un message

0 | 10
 

ASF-France ?
 

La section française d’Archivistes sans frontières (ASF-France) est membre d’Archivistes sans frontières - International (ASF-International), créé en 1998 par des collègues catalans et qui dispose aujourd’hui de statuts internationaux.

Adhérer / Participer
 

ASF-France est une association sans but lucratif dont le fonctionnement et les activités dépendent de l’investissement personnel des membres, du soutien financier de partenaires et de subventions institutionnelles.

Faire appel à ASF ?
 

L’association Archivistes sans frontières-section France (ASF-France) intervient pour mener à bien des opérations ou activités qui répondent aux principes et valeurs énoncés dans ses statuts.

 

Archivistes sans frontières | ASF-France