Arrivés à Bobo-Dioulasso

Grâce au gouverneur qui nous a mis à disposition son chauffeur, nous prenons la route de Ouagadougou vers notre lieu de mission à Bobo-Dioulasso.

Dimanche 9 septembre

Six heures de route pour parcourir 356 km et des dos d’âne tous les kilomètres qui ralentissent bien le trafic ! La route traverse de nombreux villages. Les accidents sont fréquents. Le trajet est très pénible, impossible de prendre un peu de repos !

Lors de la pause déjeuner, nous faisons la rencontre d’Antoine Atiou, gouverneur de la région des Hauts-Bassins et ami de longue date de Marc Trille. Nous mangeons et faisons connaissance lors d’un repas sur la route dans un maquis, sorte de bar-restaurant de brousse.

A 19h, nous arrivons au Centre d’Accueil des Missionnaires (CAM) de Bobo-Dioulasso (Bobo) avant de nous rendre au gouvernorat où l’épouse du gouverneur nous invite à dîner. Demain, nous débutons la mission à 7h30. Une bonne nuit de sommeil nous fera le plus grand bien après ce long voyage !!

Le gouverneur Antoine Atiou montre un intérêt certain quant à la gestion des archives de sa région et nous encourage pour la mission à venir.



 

ASF-France ?
 

La section française d’Archivistes sans frontières (ASF-France) est membre d’ASF-International, créé en 1998 par des collègues catalans et qui dispose aujourd’hui de statuts internationaux.
En savoir plus

Adhérer / Participer
 

ASF-France est une association sans but lucratif dont le fonctionnement et les activités dépendent de l’investissement personnel des membres, du soutien financier de partenaires et de subventions institutionnelles.
En savoir plus

Faire appel à ASF ?
 

La section française d’Archivistes sans frontières (ASF-France) intervient pour mener à bien des opérations ou activités qui répondent aux principes et valeurs énoncés dans ses statuts. Ses membres interviennent de manière bénévole.
En savoir plus

 

Archivistes sans frontières | ASF-France