Jour 1 : lundi 18 octobre 2021

1e jour en image

Pour reprendre le cours de la mission, après une année blanche - COVID oblige -, la priorité a été donnée au fonds photographique de l’ANSMI.
J1 : Arrêt sur image
Nina en plein traitement des dossiers organisés par mission puis par établissement (écoles, orphelinats et hôpitaux)
Jours 2 et 3 : mardi 19 et mercredi 20 octobre 2021

Le fonds photographique inventorié

Semaine chargée et poussièreuse avec, comme priorité, le classement des photos.

Mardi

La chercheuse Annalaura est venue prêter main-forte à Benjamin et Nina ! Son aide n’était pas de trop. Ils ont passé une deuxième journée à classer les photos.

Benjamin et AnnaLaura

Mercredi

Dott. Leone, le nouveau président de l’ANSMI est venu de Turin pour les rencontrer.

Il lui a été présenté le plan d’action à différentes échelles (court, moyen et long terme). Il a ensuite donné son autorisation pour des éliminations indispensables à l’avancement de la mission : la place manque !

Passage du président
De gauche à droite, Annalaura, Benjamin, le Président dott. Leone, Nina, dott. Maiuri (le secrétaire de l’association)

L’inventaire des photos est maintenant terminé. Elles resteront encore une année dans ces trois grands tiroirs métalliques, le temps de commander du matériel de conditionnement adapté.

Tiroirs métalliques

Des gabarits en carton ont permis de mesurer tous les formats, ce qui permettra de dresser une liste précise des besoins.

Au programme des journées de jeudi et vendredi : la reprise du fonds Italica Gens !

jous 4 et 5 : jeudi 21 et vendredi 22 octobre

Fin de classement et de mission

Escalade et conditionnement

Jeudi

La journée de jeudi est consacrée au traitement des derniers mètres de vrac du fonds Italica Gens.
Les liasses concernées trônant à près de 3 mètres d’altitude, la journée commence par une séance d’escalade.

Nina à 3 mètres de hauteur
Equipe d’archivistes s’apprêtant à escalader

Elles sont descendues au fur et à mesure de l’identification qui est particulièrement difficile.
En effet, les liens entre Italica Gens et ses nombreux bureaux à travers le monde, l’Opera Bonomelli et l’ANSMI sont très étroits.
On compte jusqu’à cinq langues différentes dans les documents : anglais, allemand, italien, français et arabe parfois.

Vendredi

Lors de la journée de vendredi, Nina et Benjamin finissent le classement du vrac.
L’après-midi, mise en boîtes, prise de mesures et recherches photographiques à la demande du président sont à l’ordre du jour.
Malgré une commande de 60 boîtes, le stock diminue rapidement, et les boîtes parfois trop petites viennent à manquer.
Les plus petites serviront pour le conditionnement des photos.

Futures boîtes du fonds photographique

Le reste des archives d’Italica Gens patientera encore quelques mois de plus dans un conditionnement intermédiaire.

La deuxième intervention de la Mission Rome est terminée pour cette année, et nous pensons déjà à la suite.



 

ASF-France ?
 

La section française d’Archivistes sans frontières (ASF-France) est membre d’ASF-International, créé en 1998 par des collègues catalans et qui dispose aujourd’hui de statuts internationaux.
En savoir plus

Adhérer / Participer
 

ASF-France est une association sans but lucratif dont le fonctionnement et les activités dépendent de l’investissement personnel des membres, du soutien financier de partenaires et de subventions institutionnelles.
En savoir plus

Faire appel à ASF ?
 

La section française d’Archivistes sans frontières (ASF-France) intervient pour mener à bien des opérations ou activités qui répondent aux principes et valeurs énoncés dans ses statuts. Ses membres interviennent de manière bénévole.
En savoir plus

 

Archivistes sans frontières | ASF-France